mardi 13 novembre 2012

L'Amour sans le faire – Serge Joncour



L'amour sans le faire de Serge Joncour, aux éditions Flammarion
320 pages
 19 €
Résumé :

Après dix ans de silence, Franck téléphone un soir à ses parents. Curieusement, c'est un petit garçon qui décroche. Plus curieusement encore, il s'appelle Alexandre, comme son frère disparu des années auparavant. Franck décide alors de revenir dans la ferme familiale. Louise, elle, a prévu d'y passer quelques jours avec son fils. Franck et Louise sans se confier, semblent se comprendre. « On ne refait pas sa vie, c'est juste l'ancienne sur laquelle on insiste », pense Franck en arrivant. Mais dans le silence de cet été ensoleillé et chaud, autour d'un enfant de cinq ans, « insister » et finit par ressembler à la vie réinventée.

Mon Avis :

J'ai choisis ce livre dans le cadre du match de la rentrée littéraire sur Price Minister, le résumé m'a plut, c'est donc avec un réel plaisir que je me suis lancée dans L'Amour sans le faire.

L'histoire est simple mais efficace, j'ai étais transportée par la plume de Serge Joncour. Franck est un personnage des plus banal, il n'est pas du tout attaché à ses parents, il vit une vie parisienne en solo. Mais un jour lorsqu'il décroche le téléphone pour appelé ses parents et que c'est le petit Alexandre qui décroche, tout bascule. Car oui, Alexandre c'est tout d'abord son frère décédé il y a moins de 10 ans. Bizarre ! Il prend donc sa valise, le premier train qu'il trouve et se retrouve dans la ferme de ses parents.
En parallèle nous suivons Louise, Louise c'était la compagne du frère de Franck, quelques temps après sa disparition, elle eu un fils Alexandre qu'elle confie à ses beaux-parents. Louise est assez mystérieuse, mais attachante. Elle est simple, et je pense n'a pas confiance en elle …

Alexandre lui apporte une bouffée de fraîcheur dans le récit, ce petit garçon est très attachant, pas ses façons de faire, sa jeunesse, et son insouciance. Il se lie tout de suite à Franck, ce qui m'a rendue émue et curieuse pour la suite de l'histoire.

Les chapitres sont très court, et rend la lecture plus fluide. J'ai eu du mal parfois à le poser, voulant en savoir encore plus sur les sentiments de Franck. J'ai un peu retrouvée les mêmes sensations que j'ai éprouvée lors de ma lecture de l'Etranger d'Albert Camus. L'écriture est très poétique.
Il y a peut être parfois quelques longueurs sur la description, mais ça se laisse lire, et ça ne m'a pas tant refroidie. Chaque événements nous sont décrit et cela m'a beaucoup plu. J'aurais peut-être aimé un peut plus en savoir sur la fin. Notamment sur ses relations futurs avec ses parents.

J'ai beaucoup aimée cette lecture et je me plongerais très certainement, dans la plume de Serge Joncour. Je voudrais remercier Price Minister sans qui je serais peut être passé à côté de cette lecture.

J'ai lu aussi ce livre dans le cadre d'une lecture commune ici

Ma note : 17 /20

Vous pouvez retrouver la fiche du livre ainsi que d'autres chroniques : 


Logo Livraddict

1 commentaire:

  1. Le monde du silence ... une lecture que j'ai appréciée aussi!

    RépondreSupprimer