vendredi 16 octobre 2015

La Poursuite du Bonheur - Douglas Kennedy

La Poursuite du Bonheur,
De Douglas Kennedy,
Publié aux éditions Pocket,
Roman Contemporain,
774 pages,
8 € 10 

Quatrième de couverture : 

Le lendemain des obsèques de sa mère, Kate Malone reçoit l'appel d'une certaine Sara Smythe, qui dit être une amie de ses parents. Face au scepticisme de Kate, elle lui confie un manuscrit. L'histoire de plusieurs vies entremêlées un demi-siècle auparavant. 
1945. L'Amérique se remet de la guerre. Mais, très vite, les heures noires du maccarthysme résonnent, avec leur cohorte de trahisons et de lâchetés conformistes. Et dans la tourmente, l'histoire des Malone s'écrit. 

Mon avis : 

Pourquoi lire ce livre ?

C’est Claudia, qui m’avait donné envie de découvrir cet auteur et ce livre lorsqu’elle en parlait en tellement bien dans ces vidéos. Il est depuis pas mal de temps dans ma bibliothèque, et j’avais envie de changement dans mes lectures. Alors a-t-il répondu à mes attentes ?

L’histoire en deux mots :

On fait d’abord ici la découverte de Kate, qui vient de perdre sa mère. Une vieille dame va l’approcher, et Kate va découvrir comment son destin, sa vie est liée à elle.

Pourquoi ce livre est un coup de coeur ? :

J’avoue que j’ai eu quand même peur en me lançant dans cette lecture. 780 pages un gros pavé. Honnêtement je ne m’en suis même pas rendu compte, je ne me suis à aucun moment lassé de l’écriture si enrichissante et bouleversante de Douglas Kennedy.

J’ai découvert des personnages forts, Kate tout d’abord qui surmonte sa peine de la perte de sa mère et qui se souvient. Et Sara qui va débouler dans sa vie et qui va tout faire chavirer. (Et ce n’est pas tout !)
Sara qui m’a fait chavirer. On suit cette jeune femme dans les années 40, qui va s’émanciper peu à peu. On va la suivre dans le périple de la vie. Les moments les plus forts, les plus tristes, heureux, professionnels, familiaux, les moments de la vie …

L’univers de Douglas Kennedy m’a tellement plu, ses descriptions de New-York à cette époque, je ne me suis à aucun moment sentie perdue par les faits qui se sont déroulés, tout est très bien expliqué sans trop en faire. Les personnages sont tellement forts, touchants, bouleversants. Douglas Kennedy ne ménage en aucun cas ses personnages.

C’est une lecture qui restera, des personnages qui bouleverse, des personnages forts que l’ont oublis pas. Douglas Kennedy traite de sujets forts comme l’homosexualité, la condition des femmes à l’époque, la liberté de pensée …

Le mot de la fin ? :

Je n’aurais jamais pensé en ouvrant ce livre, ressentir de telles émotions et découvrir de telles personnalités. Un auteur dont je souhaite découvrir ses autres romans à tout prix !
Si vous voulez un peu de changement, un excellent livre contemporain, ce livre est pour vous !

Ma note : Coup de Coeur

jeudi 8 octobre 2015

Ce Qui Nous Lie - Samantha Bailly

Ce Qui Nous Lie, 
de Samantha Bailly, 
Publié aux éditions Milady, 
Romance, Fantastique, 
284 pages, 
8 € 20. 

Quatrième de couverture : 

Alice a dun don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu'elle met à profit pour démasquer les hommes infidèles. Mais au fond Alice n'aspire qu'à retrouver une vie "normale". Son nouveau poste dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore ... Parmi les personnalités qui cohabitent dans l'open space, elle rencontre l'inaccessible Raphaël qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n'arrive pas à percevoir les liens. 

Mon avis : 

Pourquoi ce livre ? : 

Lors de sa sortie, on en a beaucoup entendu parler, j'ai attendu sa sortie en poche pour me le procurer, et encore attendue pour le lire ... Je suis contente de l'avoir sortie de ma bibliothèque ! 

L'histoire en deux mots : 

Alice n'a pas toujours eu ce "pouvoir", de voir les liens qu'unissent les personnes aux autres. Elle décide de changer de boulot et fait la rencontre de son supérieur Raphaël, elle qui voit généralement tout est très troublé de ne pouvoir rien voir sur lui ... Que cache-t-il ? Pourquoi est-t-il si impénétrable. Est-ce qu'Alice va réussir à s'intégrer malgré tout ce qu'elle voit ? 

Pourquoi j'ai aimé ma lecture ? : 

Autant vous dire tout de suite, j'ai lu ce roman en une après-midi. Je ne l'ai pas refermé avant de l'avoir fini ... 

L'histoire m'a emporté dès la première page, ce côté fantastique m'a beaucoup plu. 
Le personnage d'Alice m'a tout de suite conquise. Elle a décidé d'essayer faire abstraction de ce qu'elle voit, essayer de ne pas juger malgré tout ce qu'elle voit. Son côté à se détacher des personnes m'a beaucoup plu, elle ne ressemble pas aux héroïnes des autres romans. 

Elle fait la rencontre de Raphaël, si mystérieux un peu à la Christian Grey -la ressemblance s'arrête ici-. Il m'a tout de suite plu, et j'avais hâte de connaître le secret de son mystère, savoir ce qui allait leur arriver. 

La plume de Samantha Bailly est vraiment très agréable, son roman se lit vraiment tout seul, j'ai eu envie de savoir ce qu'allait vivre Alice, et j'ai aimé partager ce moment avec elle. L'univers est très intéressant, et l'histoires des liens super biens trouvés. J'ai beaucoup aimé l'idée. 
De plus elle nous fait voyager dans le passé et le futur d'Alice et des autres, j'ai adoré ! 

Le petit moins de ma lecture ? : 

Je ne pensais pas, mais la fin m'a tellement déçue. Comme elle a pu plaire à d'autres, j'étais tellement surprise que ça s'arrête comme ça ... Un petit bémol qui m'a vraiment dérangé une fois ma lecture finie, la boucle n'a pas était bouclé pour moi ... Dommage, mais ça n'enlève rien au charme de ce roman. 

Le mot de la fin ? : 

Samantha Bailly m'a fait envie de sortir de ma bibliothèque mes livres fantastiques et j'ai hâte de pouvoir en découvrir d'autres. Cette auteure est vraiment très intéressante et je ne regrette pas du tout cette lecture. 

Ma note : 4/5 

mardi 6 octobre 2015

Juste Avant Le Bonheur - Agnès Ledig

Juste Avant Le Bonheur, 
d'Agnès Ledig, 
Publié aux éditions Pocket, 
Roman Contemporain, 
327 pages, 
6 € 80. 

Quatrième de couverture : 

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Emu par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n'a pas l'habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend.

Mon avis : 

Pourquoi ce livre ? : 

Son résumé sur la blogo m'avait plu, je l'ai demandé à Noël dernier, et Fiona me l'a conseillé doublement lorsque j'ai aimé Agnès Martin-Lugand. Alors ? 

L'histoire en deux mots ? : 

Je pense que la quatrième de couverture en dit beaucoup, et je n'ai pas envie d'en dire plus. On suit juste Julie dans une situation assez précaire, qui élève seule Lulu son petit garçon de quatre ans, qui comprend très bien que pour sa maman ce n'est pas facile. Ils vont croiser le chemin de Paul qui la cinquantaine vient de se séparer de sa femme, et la magie opéra ... 

Pourquoi j'ai su dès le début que j'allais avoir du mal à fermer ce livre ? 

L'écriture m'a tout de suite envoûtée, une fois plongée dedans je n'avais qu'une envie c'est de tourner les pages. J'aime ces écritures simple et touchante. 
Julie est une jeune femme avec une force énorme, qu'elle plonge dans son fils. Alors quand un client se propose de l'aider elle refuse tout de suite, et puis pour Lulu ... 
Paul qui lui aussi vient de connaître une période complexe va tout de suite prendre son rôle très à coeur, un rôle d'aidant pour Julie, un vrai soutient, un vrai père. 

Ce sont des histoires parallèles mais qui se rejoignent si bien. Je ne m'attendais pas à tout au fil de ma lecture, j'ai étais doublement surprise, mon coeur a battu plus fort. Une très belle histoire qui restera dans mon coeur de lectrice ! 

J'ai un peu moins aimé  : 

La fin, importante en soi, mais trop en longueur pour moi. Moi qui en veux toujours plus, là je ne me suis pas retrouvée. 

Le mot de la fin : 

Je n'en ai pas trop dit pour ne pas vous dévoiler toute l'histoire, mais si vous ne l'avez pas lu, et que vous aimez comme moi les histoires de la vie qui vous touche en plein coeur, foncez ! 

Ma note : 4,5/5 

dimanche 4 octobre 2015

P.S. Je T'aime Toujours ... - Jenny Han

P.S. Je T'aime Toujours ... 
Ecrit par Jenny Han, 
Publié aux éditions Panini(Scarlett), 
Jeunesse, 
393 pages, 
16 €. 

Quatrième de couverture : 

Le nouveau contrat entre Lara Jean et Peter : 

- Peter n'aura jamais plus de cinq minutes de retard. 
- Lara Jean n'obligera pas Peter à faire quoi que ce soit de manuel. 
- Peter n'est pas obligé d'appeler Lara Jean avant de dormir., mais il le peut s'il en a envie. 
- Lara Jean n'ira aux fêtes que si elle en a envie. 
- Peter transportera Lara Jean en voiture quand elle le voudra. 
- Lara Jean et Peter se diront toujours la vérité. 

Mon avis : 

Pourquoi avoir acheté ce livre ? : 

Je crois que je serai toujours impatiente lorsque Jenny Han sortira un livre. Il s'agit ici de la suite d'à Tous Les Garçons Que J'ai Aimés, que j'ai beaucoup aimé, donc je comptais les jours avant la sortie de celui-ci. 

L'histoire en deux mots : 

On retrouve Lara Jean, dans une situation de crise. Une vidéo compromettante d'elle et de Peter a été prise et se retrouve sur le net. Or il n'en est rien de compromettant ... De plus sa relation avec Peter est toute nouvelle, et son ex-meilleure amie Gen ne va rien lui laisser passer. Un nouveau tourbillon arrive tout droit sur Lara Jean ! 

Pourquoi j'ai passé un bon moment ? 

Jenny Han c'est une valeur sûre ! Lorsque j'ai refermé le livre j'avais des papillons dans le ventre. J'aime vraiment beaucoup la plume de l'auteure, ce qu'elle fait vivre à son personnage. 
J'ai retrouvé avec plaisir Lara Jean cette adolescente, forte à qui j'aurais bien voulu ressembler à son âge. 
Elle va vivre ce qui arrive à toutes filles de son âge, mais y apporte une réflexion approfondi, très mature. 

Comme dans le précédent tome, -et même si dans celui-ci il est moins présent- j'ai aimé retrouver les valeurs de la famille très forte qui y règne. Sa mère n'est plus, mais elle est tout de même présente. Kitty et Margot sont deux personnages très importants à la lecture ainsi que leurs père. 
Mais ici Lara Jean va avoir un nouveau travail dans une maison de retraite, et va faire une jolie rencontre. 

Mais il y a quelqu'un de plus présent dans la vie de Lara Jean, et il apparaît sous le prénom de Peter. Ah Peter, qui ne craquerait pas pour lui ? Des questions existentielles vont se poser et ça ne va pas être si rose dans la tête de Lara Jean, surtout si Genevieve se mêle de leurs affaires. 
Tout ça plus d'autres choses vont faire vraiment tourner la tête de Lara Jean à ne plus savoir quoi faire ... C'est un vrai roman de fille et ces petits rebondissements -même s'ils sont parfois prévisibles- m'a fait aimer ma lecture. 

Le petit bémol  ? : 

Certains personnages important dans le premier tome on étaient oubliés, enfin moins présents, j'ai étais un peu déçue de cet aspect là ... 

Le mot de la fin : 

Jenny Han nous offre encore une fois un vrai roman de filles qui à su me faire passer un bon moment. Un livre qui se lit dans son cocon et pour celles qui aime le rose. 

Ma note : 4/5


jeudi 1 octobre 2015

Kallio - Damien Alcantara

Kallio, 
Ecrit par Damien Alcantara, 
Publié aux éditions Remanence, 
Roman Contemporain, 
154 pages, 
15 € 

Quatrième de couverture : 

Adrien est un étudiant d'une vingtaine d'années timide et solitaire. Il souffre à s'intégrer, tout en enviant la vie facile et joyeuse de ses camarades. Pour sa dernière année de licence, il a décidé de venir à Helsinki et s'installe dans une résidence universitaire du quartier de Kallio. Bientôt, sa rencontre avec Tuomas, un étudiant sociable et enjoué, le sort de son isolement. A son contact, ici, Adrien pourrait s'ouvrir aux autres, mais il va devoir assumer une partie de lui-même qu'il a trop longtemps voulu enfouir. Parviendra-t-il à s'affranchir malgré les peurs qui le tenaillent ? 


Mon avis : 

Pourquoi ce livre ?  : 

J'ai profité de la masse critique de Babelio pour sélectionner ce livre qui me faisait envie depuis longtemps. Merci à Babelio ainsi qu'aux éditions Remanence. 

L'histoire en deux mots : 

Adrien va finir ses études en Finlande, lui qui est solitaire va faire la rencontre de jeunes gens qui le sont moins et c'est Tuomas un jeune Finlandais qui va susciter l'intérêt d'Adrien. Lui qui est si différent de lui va peut être réussir à le faire évoluer ...

Pourquoi ce livre m'a plu ? 

J'ai trouvé avec Kallio une écriture poétique, qui décrit à merveille les sentiments des personnages sans en faire trop. J'ai aimé cette description également de la Finlande, qui ne m'a pas ennuyé et qui m'a donné l'impression d'y être. 

Mais c'est plus que ça, c'est une histoire entre deux hommes, qui vont apprendre à découvrir de nouveaux sentiments, en l'occurence l'amour. Et ce n'est pas comme dans un conte de fées, où tout se déroule comme sur des roulettes. L'auteur nous fait partager les doutes et ce que peut être le quotidien assez houleux lorsque, les autres mettent une barrière à l'amour. J'ai étais touché par Damien pour qui sa mère n'accepte pas du tout que son fils puisse aimer un homme. Et par les parents de Tuomas qui acceptent tout de suite Damien dans la vie de leur fils. 

C'est un roman sans prétention mais qui a su vraiment me toucher. 

J'ai été déçue parfois car j'aurais aimé en avoir un peu plus parfois. Déçue que la fin arrive si tôt ...

Le mot de la fin : 

Une lecture que je n'oublierais pas, qui fait prendre conscience de cette réalité bien injuste parfois. Qui a su me faire voyager en Finlande avec le coeur serré. 
Merci à Babelio et aux éditions Remanence pour cette jolie découverte.  

Ma note : 4/5

mardi 29 septembre 2015

Mes Lectures Du Mois En Photos ! -Septembre-

J'avais envie depuis quelques temps de partager avec vous un peu plus que mes avis.
Je vous propose de vous retrouvez tous les mois en photos avec mes lectures du mois.

Allez on commence tout de suite : 










De très jolies lectures pour ce mois que j'aime particulièrement. 
Et vous qu'avez vous lu ? 

Un petit message pour Alison, qui fête son anniversaire aujourd'hui : Joyeux Anniversaire <3 

Je vous souhaite à tous un très bon mois d'octobre ! 

vendredi 18 septembre 2015

Aristote et Dante Découvrent les Secrets de l’Univers - Benjamin Alire Sàenz

Aristote et Dante Découvrent les Secrets de l’Univers, 
Ecrit par Benjamin Alire Sàenz, 
Publié aux éditions Pocket Jeunesse, 
Jeunesse, 
359 pages, 
17 € 90. 

Quatrième de couverture : 

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais … 
C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers. 

Mon avis : 

Pourquoi ce livre ? : 

Je l’ai vu beaucoup chez les blogueurs américains, alors bon, je savais que j’allais craquer. Beaucoup l’ont lu, mais je n’ai pas regardé les avis, car je voulais être surprise jusqu’au bout. Alors surprise ou non ? 

Ce que j’ai pensé de ma lecture : 

Ca a tout de suite commencé à fond. Dès la première page j’ai su que ça allez me plaire. 
J’ai passé un très bon moment de lecture -au soleil- en compagnie d’Ari et de Dante dont on fait la connaissance un peu après. 
Ca était un moment très poétique, pas un road trip à proprement parlé, mais un beau voyage de la vie en compagnie de ces jolis personnages. 
Je l’ai fini il y a une semaine et j’éprouve un brin de nostalgie d’avoir quitté leur univers. 

Même s’il y a eu un petit moment de flottement pour moi, ou je me suis un tout petit peu ennuyé j’ai tout de même apprécié ma lecture. Ari se cherche, il cherche à se connaître plus au cours de sa seizième année. Et Dante va l’aider grâce à sa personnalité,lui qui n’a peur de rien.

Un gros plus pour les personnages secondaires, les parents respectif d’Ari et ceux de Dante (que j’ai vraiment adoré). Des personnages fort et si attachants qui ont su me charmer. 

Le mot de la fin : 

Voilà je ne vais pas tout vous raconter quand même ! C’est un livre jeunesse, mais tellement poétique qui va nous faire partager une très belle histoire. Moi j’ai beaucoup aimé. 


Ma note : 4/5

mercredi 16 septembre 2015

Les Oubliés du Dimanche - Valérie Perrin

Les Oubliés du Dimanche, 
Ecrit par Valérie Perrin, 
Publié aux éditions Albin Michel,
Roman Contemporain, 
379 pages, 
19 € 50. 

Quatrième de couverture : 

Justine, vingt et un ans, aime les personnes âgées comme d’autres les contes. Hélène presque cinq fois son âge, a toujours rêvé d’apprendre à lire. Ces deux femmes se parlent, s’écoutent, se révèlent l’une à l’autre jusqu’au jour où un mystérieux « corbeau » sème le trouble dans la maison de retraite qui abrite leurs confidences et dévoile un terrible secret. Parce qu’on ne sait jamais rien de ceux que l’on connaît. 

Mon avis : 

Pourquoi ce livre ? : 

C’est Fiona qui m’en a parlé, qui m’a dit que c’était un livre qui allait me plaire, qu’elle avait pensé à moi. Alors merci à toi, d’avoir toujours une pensée pour moi ! 

L’histoire en deux mots : 

C’est l’histoire de Justine aide-soignante, qui vit son métier comme une passion et qui aime plus que tout passé du temps dans la chambre d’Hélène, elle nous fait vivre son histoire à travers un cahier bleu où elle écrit l’histoire d’Hélène dans les années 40. Deux histoires parallèles, mais qui se rapproche tellement. 

Pourquoi ce livre est un coup de coeur ? : 

Parce que quand je l’ai ouvert, même si Fiona m’avait dit qu’il allait me plaire, je ne m’attendais pas à ça, et lorsque je l’ai refermé, mon coeur était tout serré. 
Serré de quitter ces histoires de vie, ces personnages, j’aurais voulu tracer encore un bout de chemin avec eux. 
Je ne m’attendais pas à tout ça, à l’allure des évènements. A ces gens si rangés qui cachent tous quelque chose. J’ai été plus que surprise. J’ai rigolé et puis j’ai eu les larmes aux yeux. C’est fort. 

Plus que tout je me suis identifié à Justine, on a le même âge, le même métier, on aime les mêmes choses, alors évidemment ça aide. Mais ça fait un bien fou. De lire ce que l’on pense. Elle m’a touché, ils m’ont tous touché. 
J’aime les histoires comme ça, qui ne peuvent que vous surprendre alors que vous ne vous y attendaient pas, ces histoires qui commencent tout simplement. 

L’écriture est très forte, des mots simples sans prise de tête, sans tournure extravagante, mais qui touche. 

C’est une histoire de vie, la vraie. 

Je ne vais pas en dire plus car c’est compliqué après de telles émotions. Mais merci Valérie Perrin ! 

Le mot de la fin : 

Parfois il n’y a pas grand-chose à dire, j’espère que ça vous aura donné envie de lire cette petite pépite qui m’a fait du bien. 

Coup de Coeur. 


lundi 14 septembre 2015

Je Suis Là - Clélie Avit

Je Suis Là, 
Ecrit par Clélia Avit, 
Publié aux éditions JC Lattès, 
Roman Contemporain, 
299 pages, 
14 € 50 



Quatrième de couverture : 

Une histoire d’amour peut-elle naître en s’allongeant auprès d’une inconnue endormie ? 


Mon avis : 

Pourquoi avoir choisi ce livre ? 

J’ai dû le voir passer sur la toile, sans forcément y faire attention, sa couverture en librarie m’a plu, son résumé intrigué. Ai-je bien fait de le choisir ? 

L’histoire en deux mots : 

C’est l’histoire d’Elsa, qui est plongée dans le coma depuis cinq moins. Depuis quelques semaines, elle entend ce qui se passe autour d’elle, mais personne ne s’en aperçoit. Et puis par erreur Thibault rentre dans sa chambre, cet inconnu va lui parler sans prendre de pincettes. Ce qui semble être un échange à sens unique, va devenir beaucoup plus. 

Pourquoi j’ai dévoré ce livre ? 

J’ai lu la première page à la librairie avant de l’acheter, et j’ai su tout de suite qu’il fallait que je me presse de finir ma lecture en cours … 
L’écriture de l’auteure est prenante dès les premières phrases. On est tout de suite plongé dans l’ambiance avec Elsa qui se réveille à l’intérieur. Tout est si bien décrit, on comprend tout de suite ce qu’elle ressent, j’avais l’impression d’être Elsa, j’avais des frissons lorsqu’elle ne pouvait pas communiquer alors qu’elle aurait aimé plus que tout le faire. 

L’auteure alterne les passages entre Elsa et Thibault ce qui rend la lecture encore plus agréable. Thibault est totalement différent d’Elsa, il va arriver par erreur dans sa chambre, jusqu’à y prendre goût et venir lui parler chaque semaine. Lui aussi traverse des moments difficiles, mais c’est ensemble qui vont les passer. 

Le récit est bouleversant, je ne m’attendais pas à être si touché que ça. Les faits sont vraiment bien décrits et m’ont fait me remettre en question sur moi même, et la communication et les petits détails dans ma profession. Je me suis sentie concerné et ça fait du bien.
Même si j’attendais bien plus que ça pour la fin, avec du recul ça ne pouvait pas être aussi parfait. 

Le mot de la fin : 

Si vous voulez être transportés, vibrer en émotions à en être bouleversé. Si vous cherchez une belle lecture qui se dévore, ne cherchez plus, vous êtes sur la bonne piste ! 


Coup de Coeur. 

dimanche 6 septembre 2015

Ce Qui Ne Nous Tue Pas - Carole Declercq


Ce qui Ne Nous Tue Pas, 
Ecrit par Carole Declercq, 
Publié aux éditions Terra Nova, 
Roman Historique, 
309 pages, 

19 € 

Quatrième de couverture : 

1944, pendant l’Occupation. Les Français vivent désormais dans l’espoir d’un débarquement allié et l’inquiétude gagne l’armée allemande, accentuant les crispations et les duretés perpétrées contre la population française. 

Maximilian von Wreden, officier du Renseignement allemand, est en poste à Paris depuis quelques mois quand il rencontre Marianne, une étudiante en philosophie de vingt et un ans. Sa peau est douce, ses lèvres sont tendres, elle réussit à apaiser ses démons intérieurs. 

Ce que Maximilian ne sait pas, c’est que la jeune femme travaille en réalité pour un réseau de résistants. Elle a volontairement été jetée dans la gueule du loup pour le séduire et lui soutirer des informations sensibles. Pour elle, il est d’abord l’homme à abattre. Mais pas seulement … 

Mon avis : 

Pourquoi ce livre ? 

Les romans historiques et principalement ceux qui aborde le sujet de la Seconde Guerre Mondiale, me fascinent, bon surtout s’il y a une jolie histoire à côté. J’ai pu en lire deux cet été et celui-ci et celui qui m’a le plus plus. 

L’histoire en deux mots : 

Maximilian Von Wreden est un officier reconnu, surtout pour aimer les femmes d’un soir. Un petit groupe de résistants va s’intéresser vivement à lui et décide de le piéger sous la forme de Marianne, qui n’y connaît pas grand-chose aux hommes. Celui-ci va tomber radicalement sous son charme, et elle risque beaucoup en faisant ce qu’on lui demande … Et surtout en ne tombant pas elle-même prise à son propre piège sentimental. 

Commençons par le petit bémol : 

J’ai trouvé le début un peu lourd, je n’ai pas tout de suite compris l’utilité du premier chapitre. Ce n’était vraiment pas clair, et j’ai eu un peu peur pour la suite. Dès que l’histoire est en place et que la fin de ce premier chapitre a donné le ton, je me suis laissé transporter par cette jolie histoire. 
Petit bémol aussi pour la fin qui est arrivée bien trop vite  … Il m’a manqué quelques petits détails supplémentaire à la fin du roman. 

Pourquoi ce livre m’a beaucoup plu ? 

J’ai beaucoup apprécié tout d’abord savoir dès le début comment l’histoire entre Maximilian et Marianne allez se terminer. C’est dit dès la fin du premier chapitre, et tant mieux, car je suis une grande curieuse, et ça ne m’aurait pas étonné de moi-même que j’aille chercher les explications à la fin au cours de ma lecture … 

Le contexte est lourd mais plutôt bien décrit, on comprend tout de suite que la fin de la guerre approche et j’ai ressentie la tension palpable du côté allemand. Qui cherche à tout prix à faire peur aux Français en civil. 

J’ai fait la connaissance de Marianne ce personnage si fragile au début du roman mais qui veut aider sa patrie coûte que coûte. C’est un personnage qui m’a beaucoup plu. Au fil du récit elle devient de plus en plus forte et j’ai aimé suivre son évolution …
Maximilian lui c’est le personnage que l’on n’a pas envie d’aimer, mais que l’on aime quand même, c’est l’ennemi numéro 1, avec son costume, mais si on y regarde bien c’est d’abord un passionné. Il aime la vie, et n’a pas franchement envie de la perdre à ce « jeu » qu’on lui force à jouer. Petit à petit nous comprenons sa démarche et le fait que lui n’y est pour rien et comme par magie le costume s’envole. 

J’ai ré-entendue dans ce livre, la voix de mon grand-père qui me disait : « Tu sais il n’y avait pas que de mauvais Allemands … »

J’ai vraiment aimé suivre ces deux personnages, qui vont se découvrir et qui vont changer en la présence de l’autre. 
Mais c’est la guerre et des questions doivent se poser, des affirmations aussi et Marianne et Maximilian vont devoir faire les bons choix.  

Les personnages qui accompagnent nos deux personnages m’ont beaucoup plu. Nini, la « cousine » de Marianne qui va la conseiller, l’aider et lui donner beaucoup. Et du côté de Maximilian c’est Ulrich son ordonnance qui m’a touché sans le vouloir, l’homme de l’ombre. 

J’ai passé vraiment un magnifique moment de lecture, et oubliant presque, parfois le contexte de ma lecture. Et j’y ai tellement étais plongé, que je ne me suis presque pas aperçue que l’heure de la dernière page sonnait. Et c’est avec un pincement au coeur que j’ai refermé ce beau roman. 

Le mot de la fin : 

Si vous aimez comme moi les romans sur la Seconde Guerre Mondiale qui change un peu par une romance interdite, que vous voulez faire un bon dans le passé et ces années noirs, et rencontrer Marianne et Maximilian pour retrouver un peu de rose, foncez ! Moi j’ai adoré. 

Ma note 4,5/5

mercredi 19 août 2015

Entre Mes Mains Le Bonheur Se Faufile - Agnès Martin-Lugand

Entre Mes Mains le Bonheur se Faufile, 
Ecrit par Agnès Martin-Lugand, 
Publié aux éditions Michel Lafon, mais également disponible chez Pocket, 
Roman Contemporain, 
333 pages, 
16 € 95.

Quatrième de couverture : 

Depuis l'enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l'aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n'ont toujours vu dans ses ambition qu'un caprice : les chiffons, ce n'est pas "convenable". Et Iris, la mort dans l'âme s'est résignée. 
Aujourd'hui la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s'être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s'ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire ... 

Mon avis : 

Pourquoi ce livre ? 

Depuis sa sortie dans ma PAL, la découverte cette année de l'auteure, pour moi a été une révélation. Il ne me restait plus que celui-ci dans ma bibliothèque. Alors est-ce que le charme a de nouveau opéré ? 

L'histoire en deux mots : 

Iris est une femme rangée, épouse d'un médecin, elle passe sa journée à l'attendre parfois en vain. Suite à une révélation elle décide de prendre sa vie en main, et s'offre une escapade de 10 mois dans la capitale pour enfin vivre son rêve et "apprendre" la couture. Elle va y faire la troublante rencontre de Marthe, qui va la pousser à parvenir à son rêve ... 

Pourquoi ce livre est un coup de coeur ? 

Et le charme de nouveau opéra ... 
Je peux vous l'affirmer, je suis amoureuse de la plume d'Agnès Martin-Lugand. Dès les premières pages, elle m'a fait aimer Iris, qui sait ce qui la rendrait heureuse et qui n'ose pas. Et puis Iris décide de prendre les rênes de sa vie, et de ne plus en être spectatrice. Et ceux qui veulent se mettre en travers de son chemin n'on qu'à se pousser. 

J'ai tellement aimer, ce cran, ce courage de tout lâcher pour vivre son rêve, qui est pour elle la couture. Son mari la soutient de loin et elle n'a pas peur de quitter sa vie tranquille pour s'installer seule dans la capitale. 
Sa rencontre avec Marthe va la changer, cette maîtresse femme qui a su faire ses preuves va pousser Iris à se dépasser pour arriver à ses faims. Cela va la changer profondément. 

Et puis Iris, qui est devenue célibataire la semaine et marié le weekend va faire l'étrange rencontre de Gabriel, le protégé de Marthe, qu'elle refuse de voir trainé autour d'Iris. 
Iris ne sait plus, et va apprendre à se redécouvrir. 

L'écriture m'a tellement plus, outre les émotions des personnages qui sont très forts, et que l'auteure nous transmet avec une telle facilité, j'ai aimé découvrir le monde de la couture. Comme si j'y étais. Je me voyais dans l'atelier, où Iris confectionne ses propres pièces. 

On ne ressort pas indemne des livres d'Agnès Martin-Lugand, j'étais chamboulé par Iris les choix qui s'ouvrent à elle, et ce qu'elle va décider d'en faire. Chamboulé des émotions qu'elle transporte, de cette femme qu'elle devient, et de sa sagesse. 

De plus même si certains ont trouvé le roman un peu long parfois et trop rapide à la fin, ça ne m'a posé aucun problème, j'ai trouvé la mise en page tellement bien faite, chaque fin de paragraphes, je ne pouvais m'arrêter, et j'ai dévoré de nouveau cette lecture. 
Tellement que je ne voulais pas que ça s'arrête ! 

Le mot de la fin : 

Un énorme coup de coeur pour ce livre, qui m'a transporté, chamboulé, que je n'ai pu lâcher. Encore une jolie pépite de la part de cette auteure que j'affectionne beaucoup. Maintenant plus qu'à attendre qu'elle nous prépare un nouveau petit moment de bonheur. 

Coup de Coeur. 

lundi 17 août 2015

All Of You - Christina Lee

All Of You,
Ecrit par Christina Lee,
Publié aux éditions Hachette,
New-Adult,
283 pages,
15 € 90.

Quatrième de couverture :

Elle
Avery, indépendante, forte de caractère et étudiante infirmière se contente d'aventures passagères et ne cherche aucune relation sérieuse car elle ne fait pas confiance aux hommes.

Lui
Bennett, irrésistible, tatoué, étudiant en arts et vierge par choix, se réserve pour la femme de sa vie pour ne pas souffrir ni jouer avec le coeur des filles.

Eux
Avery et Bennett sont les deux revers d'une même médaille. Leurs histoires personnelles se ressemblent autant que leurs comportements s'opposent. Mais une rencontre et une attirance immédiate feront basculer leurs certitudes.
Face au désir et aux sentiments, combien de temps résisteront leurs règles de vie ?

Mon avis :

Pourquoi ce livre ?

Je remercie Cécile et Betty pour l'envoi de ce livre. J'avais envie de découvrir une romance qui change un peu de l'ordinaire et en lisant le résumé je me suis dit " C'est pour moi".

L'histoire en deux mots :

Avery pour se protéger à décider de ne pas faire confiance aux hommes, et aime contrôler qui, quand et où. Elle n'est pas pour les relations sérieuses.
Bennett lui est tout son contraire et se réserve pour LA femme qui fera battre son coeur.
Alors quand les deux personnages vont se rencontrer ...

J'ai passé un bon moment :

On suit le personnage d'Avery tout au long de la lecture, je dois dire que c'est un personnage qui m'a plutôt plu. Je l'ai préféré lors des passages lorsqu'elle travaille, j'ai trouvé sa relation avec une résidente très forte et émouvante. Ca était le gros plus de ma lecture.  

L'auteure a voulu qu'elle soit assez forte pour pallier à une enfance et adolescente difficile, mais ses choix en matière d'amour n'ont pas fait que je me sois attachée à elle. 

Bennett lui m'a beaucoup plu, c'est un personnage qui a su me toucher et m'intriguer. D'un côté il paraît fort, intimidant par sa stature. Mais ses valeurs le rendent vraiment attachant et honorable. 

J'ai aimé suivre Bennett dans son monde artistique et Avery dans son travail. L'auteure a marqué un plus en  faisant découvrir leurs passions. 

Mais ... 

Mise à part le personnage de Bennett qui a su me séduire, je n'ai pas été forcément transporté par cette romance. Un peu déçue même des choix de l'auteure un peu trop facile. C'est vrai qu'en ce moment je suis déçue par ce genre qui est un peu redondant pour moi avec toujours le même schéma. Bien que j'adore les romances, je pense freiné un peu avec ce genre-là pour mieux redémarrer ... 

Le mot de la fin : 

Une jolie histoire que vous apprécierez certainement plus que moi. Même si dans l'ensemble j'ai passé tout de même un bon moment. 






Ma note : 3/5

vendredi 14 août 2015

Demandez-Moi La Lune ! - Sylvie Barret

Demandez-moi la lune ! 
Ecrit par Sylvie Barret, 
Publié aux éditions J'ai Lu, 
Romance, 
478 pages, 
13 €. 

Quatrième de couverture : 

Catherine Dutilleux pensait avoir la vie dont elle avait toujours rêvé. Gouvernante dans un prestigieux palace parisien, organisée, disciplinée et discrète, elle est la meilleure dans son domaine. 
C'est pour cela que son directeur lui confie une mission quelque peu hors normes : se mettre au service exclusif de leur nouveau client, la star de cinéma britannique Matthew Dickinson. Jeune, beau, talentueux ... et à la réputation déplorable. Les nerfs de notre très sage Cathy résistéront-ils ? 

Mon avis : 

Pourquoi avoir craqué pour ce livre ? : 

Son résumé tout simplement, et une fois je l'ai eu, je n'ai pas pu attendre à le commencer ... Alors ai-je aimé ? 

L'histoire en deux mots ? : 

C'est tout simplement l'histoire de Cathy, une jeune femme gouvernante dans un palace qui prend son métier très à coeur. Elle donnerait tout pour son boulot. Quand on lui apprend qu'elle doit s'occuper d'une star qui fait beaucoup parler de lui et pas qu'en positif, Cathy se dit que ça ne va pas être simple. Et ces nerfs vont être mis à rude épreuve ! 

Pourquoi dès la première page j'ai su que ce livre allait me plaire ? 

C'est une très belle romance que j'ai découverte là ! A peine commencée, j'étais vraiment rentré dans le quotidien de Cathy. 
Et quel quotidien, en effet la jeune femme est gouvernante, et on découvre au fil des pages son métier si prenant. La jeune femme, est sûr d'elle, et aime ce qu'elle fait, et on le ressent ! 
Matthew en grande star du moment va un peu tout bouleverser, surtout quand elle va devoir faire sa "nounou" ... 
En acteur à la mode, celui-ci a un mode de vie complètement différent de celui de Cathy, et on va le ressentir très vite. Deux personnages différents qui vont devoir cohabiter et que l'on va suivre pour notre plus grand plaisir. 

Ce que j'ai aimé, c'est vraiment la simplicité du personnage de Cathy par rapport à son métier, pour une fois ce n'est pas trop et j'ai pu d'autant plus aimer son personnage. 
C'est tout de suite très électrique avec Matthew et leurs échanges sont vraiment très intéressants à suivre. 
Le côté gros pavé me faisait peur, je me demandais ce qu'aller bien pouvoir nous réserver l'auteure au fil de la lecture, et je n'ai pas pu lâcher cette jolie romance ! Les pages défilent et on découvre vraiment des personnages attachants, qui n'en font pas trop. 

Pourtant en ce moment, j'ai un peu de mal à apprécier ce genre, comparé à il y a quelques mois. Mais là ce qui m'a conquise, c'est qu'il n'y a pas de secrets, pas de révélations "choc". L'auteure reste simple du début à la fin. J'ai adoré ! 

Le petit bémol tout petit ? 

Les vingt dernières pages pour moi étaient de trop, comme dans beaucoup de romance. Le happy-end était un peu trop poussé pour moi, mais rien de catastrophique. 

Le mot de la fin ? : 

Si je peux vous donner un bon conseil, si vous voulez découvrir ce livre : lisez le un dimanche lorsque vous avez le temps. Car croyez moi vous ne pourrez le lâcher. 
Une très belle romance, que je suis heureuse d'avoir pu découvrir !

Ma note : 5/5