lundi 29 février 2016

Love Story à L'iranienne - Jane Deuxard et Deloupy

Love Story à l'Iranienne, 
Scénario de Jane Deuxard, 
Dessin de Deloupy, 
Publié aux éditions Delcourt, 
Bande Dessiné, 
144 pages, 
17 € 95. 

Quatrième de couverture : 

Gila, Seeded, Omid, Leïla, Vahid et tous les autre ont moins de 30 ans. Ils viennent de tous les milieux sociaux, nous les avons rencontrés dans tout le pays. Ces jeunes ne cherchent plus à s'opposer à un régime trop fort pour eux, ils ont désormais un seul objectif, un impératif, une obsession : s'aimer. Malgré le régime. Malgré la tradition. 

Mon avis : 

Pourquoi ce livre ? : 

Sa couverture vu sur Instagram m'a intrigué, puis je l'ai croisé au Festival de la BD d'Angoulême ... Et je ne regrette en rien mon achat ! 

Pourquoi c'est une lecture bouleversante ? : 

Je ressors la boule au ventre de cette lecture. Une lecture qui m'a bouleversée, par sa réalité. 
Jane Deuxard (pseudonyme d'un couple de journalistes), s'est rendu en Iran clandestinement pour interrogé à leurs risques et périls, des jeunes sur leurs quotidiens avec le régime. 
Je savais que ce pays, était sous dictature, mais je ne me rendais pas compte de ce que des êtres humains, pouvaient endurer au nom de la "religion". 
C'est une lecture qui m'a ouvert les yeux et cette réalité m'attriste profondément. 
Je suis ravie d'avoir pu découvrir cet ouvrage qui me restera en mémoire. 
Je pense qu'on se doit d'ouvrir les yeux et de découvrir ce qui se passe encore aujourd'hui en 2016, dans des pays comme l'Iran. 
Bouleversé car Jane Deuxard ont prit un réel risque en allant rencontrer ces jeunes, qui eux aussi risqués leurs vie, en témoignant. C'est une chance de pouvoir lire ce témoignage ! 

Mais malgré tout, l'amour est plus fort que tout. 


Les dessins de Deloupy vont parfaitement avec le contexte, l'ambiance qui règne dans cet ouvrage. Simple, mais efficace. Les dessins apportent un gros plus à la lecture. Et la mise en page m'a beaucoup plu. 

Le mot de la fin : 

 Love Story à L'iranienne,  aura su me marquer, malgré la dure réalité, j'ai aimé découvrir ces jeunes et leurs histoires. Je ne peux que vous le conseillez. 

5 coeurs sur 5 

4 commentaires:

  1. La couverture et le titre de ta chronique m'ont interpellés :) si jamais je la croise j'aimerais bien la lire, elle a l'air très belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle l'est, j'espère que tu auras la chance de la lire !

      Supprimer
  2. J'ai des frissons rien qu'à l'idée de la lire, j'ai hâte, ça a l'air si fort..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trop hâte de voir ce que tu en penses !

      Supprimer